10 exercices de flexibilité faciles à faire à la maison

10 exercices de flexibilité faciles à faire à la maison

Lors de l’exécution d’une activité physique, les muscles sont activés et subissent un processus de croissance ou d’élargissement de leurs fibres, ce qui entraîne immédiatement un certain niveau de tension dans les muscles, et la personne se sentira donc un peu fatiguée, surtout si elle est sédentaire.

Les exercices visant à améliorer la souplesse permettent de prévenir tout type de blessure lors de la pratique d’un sport. Ils favorisent également les personnes qui n’ont pas l’habitude de faire de l’exercice, car ils aident à relâcher les tensions de la vie quotidienne. De même, les mouvements d’amélioration de la souplesse utilisés comme les étirements post-entraînement détendent le muscle et restaurent son élasticité naturelle, afin d’améliorer la mobilité des articulations touchées.

Par conséquent, nous pouvons dire que les exercices d’élasticité profitent aussi bien aux athlètes qu’aux personnes qui souhaitent simplement améliorer leur mobilité, sans avoir à quitter la maison, puisque l’élasticité musculaire peut être obtenue avec des routines simples qui n’impliquent pas de poids, de ballons, de bandes ou de cordes.

Qu’est-ce que la flexibilité et comment est-elle classée ?

La flexibilité est l’amplitude de mouvement des muscles, qui est innée chez les êtres humains. Cependant, en n’effectuant aucune routine d’étirement, les muscles ont tendance à se raidir, ce qui provoque des maux et des problèmes de santé. générer des blessures possibles lorsqu’on veut pratiquer un sport. Le contraire est vrai pour ceux qui font des étirements de base au moins deux fois par semaine.

Il y a trois types de flexibilité.: statique, dynamique et passive. La première consiste à adopter des positions fixes pour fournir aux muscles un étirement adéquat, pendant des intervalles de temps ne dépassant pas 20 secondes. Pour la deuxième catégorie, on effectue des répétitions de mouvements avec un niveau d’intensité intermédiaire, tandis que pour la flexibilité passive, on utilise des machines spécialisées, car elles servent de thérapie de récupération après une opération.

Des exercices de flexibilité que vous pouvez faire à la maison.

À la maison, nous pouvons facilement travailler la flexibilité statique et dynamique, sans aucune limite d’âge ou de sexe. Tout ce que vous devez faire, c’est suivre les exercices d’étirement suivants. Ensuite, vous n’aurez plus à vous demander comment améliorer votre flexibilité.

Etirement du cou : Le menton doit être dirigé vers la poitrine, maintenu pendant quelques secondes, puis la tête doit être tirée vers l’arrière pendant encore quelques secondes. Tournez ensuite la tête vers la gauche sans bouger les épaules ou le tronc, puis vers la droite.

Étirement des bras : Pour gagner en souplesse dans les bras, il faudra bien étirer ces membres, pour cela il faut lever les bras et croiser les mains, en tirant légèrement vers le haut, pour étirer l’arrière des bras. Ensuite, déplacez votre torse latéralement vers la droite, puis vers la gauche, en gardant les bras levés.

Continuez à plier un bras derrière la tête et, avec la main opposée, exercez une légère pression à partir du coude, il est nécessaire de le faire dans les deux bras. Rappelez-vous que chacun des mouvements doit être effectué pendant 30 secondes consécutives.

Étirements des épaules : Il s’agit d’un mouvement simple, pour lequel vous devez vous tenir droit et regarder droit devant vous. De cette manière, vous procédez à l’élévation d’un bras au niveau de la poitrine et vous le tournez vers l’autre bras, en maintenant une position horizontale. De plus, avec la main opposée, vous devez tenir et Appuyez doucement sur le coude. Puis le bras est changé. Ce mouvement est prolongé pendant 30 secondes.

Étirement des poignets : Tendez votre bras devant vous, la paume vers le bas, tandis que, de la main opposée, appuyez sur vos doigts pour étirer vos muscles. Changez de bras après 30 secondes.

Étirements du dos : Placez-vous face à un mur et tenez une distance correspondant à la longueur de vos bras. Ensuite, penchez votre tronc vers l’avant, en utilisant vos bras et vos mains pour vous maintenir contre le mur. Le dos doit être maintenu droit, tout en effectuant des étirements des jambes, en transférant le poids du corps sur les jambes. zone du talon. Ainsi, vous pouvez faire des étirements dorsaux.

Étirements du genou et du quadriceps : Pour cet exercice, pliez une jambe en arrière jusqu’à ce qu’elle touche la fesse. Tenez l’orteil du pied avec la main opposée et tirez doucement pendant 30 secondes, pour faire le changement de jambe. Ensuite, faites le processus en sens inverse, c’est-à-dire pliez la jambe en avant et ramenez le genou vers la poitrine, en maintenant la position pendant 30 secondes sur chaque jambe.

Étirement des abducteurs : Pour étirer les abducteurs, vous devez commencer par faire un squat profond avec les pieds écartés. Placez vos coudes à l’intérieur de vos jambes et poussez doucement vos genoux avec vos coudes.

Étirements de la hanche : Les hanches peuvent être étirées en se tenant droit et en faisant un pas en avant. Puis pliez le genou devant vous jusqu’à ce que le genou de l’autre jambe touche le sol. Vos bras doivent être droits, détendus et toucher le sol par les côtés. Il est nécessaire de maintenir la posture 30 secondes sur chaque jambe.

Étirement abdominal : L’utilisation de tapis de yoga (voici quelques options pour l’achat) sera pratique pour les étirements suivants, car ils sont effectués au niveau du sol. Vous devez vous allonger sur le dos sur le tapis, lever les bras et les jambes simultanément, en gardant le bassin sur le sol et le regard vers le haut, tandis que le dos se cambre légèrement. Le temps nécessaire pour tenir la position est le temps que vous passez à prendre cinq respirations profondes.

Etirement des fessiers : Allongé sur le tapis, vous devez plier les jambes en prenant appui sur le sol. Ensuite, pliez une jambe sur l’autre, de façon à ce que votre cheville soit ancrée sur le genou de la jambe opposée et décollez votre pied du sol, de façon à ce que les deux soient en l’air pendant 30 secondes.

De la même manière, des étirements généraux peuvent être effectués. activer tous les muscles du corps simultanément. Par exemple, les pieds sont rapprochés tout en gardant le dos droit et la poitrine sortie. Ensuite, les bras sont amenés vers le ciel au-dessus de la tête, comme si vous essayiez d’attraper quelque chose, mais sans décoller les pieds du sol, afin de renforcer l’étirement intégral.

Frédéric P.

Frédéric P.

Créateur du site Fredosphère.com , passionné de sports, course à pied, fitness, tennis, mes publications et mes comparatifs ont été souvent repris sur des sites d'influences comme l'équipe ou sport.fr !